INCANDIE ALGERIUne centaine d'incendies ont ravagé plus de 1.000 hectares de forêts ces dernières 48 heures dans le nord de l'Algérie, a annoncé samedi la Direction générale de la protection civile. Depuis le 13 juillet, « nos secours ont procédé à l’extinction de 97 incendies de forêts, 26 incendies de maquis et quatre incendies de récolte » qui ont notamment détruit « 1082,5 ha de forêts et 267 ha de maquis », a indiqué la Protection civile algérienne dans un communiqué.

Une dizaine de wilayas (préfectures) du nord du pays, en proie à une forte canicule, sont depuis quelques jours le théâtre d’incendies qui continuaient samedi après-midi.

Les plus touchées sont les wilayas de Médéa et Tizi-Ouzou, à une centaine de kilomètres au sud-ouest et à l’est d’Alger respectivement.

Selon la presse algérienne, plusieurs habitations ont été détruites par le feu dans celle de Tizi-Ouzou.

En revanche, un haut responsable de la Protection civile a démenti les informations de presse faisant état de personnes tuées par le feu.

« Nous n’avons enregistré aucun décès dans les incendies », a assuré à l’AFP le colonel Farouk Achour, chargé de l’Information à la direction générale de la Protection civile.

AFP

Service Clientèle

Service Commercial

Publicité

Facebook