Sidy l niassePendant deux jours, du samedi au dimanche dernier, la capitale de la Tidiania sénégalaise a vibré sous le rythme de son symposium.

Une rencontre qui a eu pour théâtre le complexe Khalifa Ababacar Sy et qui se veut un des évènements phares organisés par la cellule de communication de la Zawiya tidiane en prélude à la célébration du Gamou annuel de Tivaouane. Lequel, prévu pour le 19 de ce mois, est placé sous le thème :

Cesfils connus de Bamba qui nont pas accede au KhilafatC’est connu de tous : seuls cinq fils de Cheikh Ahmadou Bamba «Serigne Touba» ont pu accéder au Khilafat, de Serigne Mouhamadou Moustapha à Serigne Saliou.

latif clebe 1La 17ème journée du championnat nationale de pétanque s'est déroulée hier après-midi à Dakar sous la présidence effective du ministre de la culture Mr Abdou Latif Coulibaly.

dabakhSENTV.info (Dakar) – Il suffit d’écouter son discours à l’enterrement de Lamine Guèye, ou son message à Touba sur le raffermissement des liens entre Tidianes et Mourides. Il suffit de se remémorer en 1993, la grève qui avait paralysé l’école sénégalaise et le fameux black-out par le Sutelec de la fourniture d’électricité pour se faire une idée sur Dabakh. igfm se souvient.

DIOUF AbdouSENTV.info-L’ancien Président Abdou Diouf fête, ce vendredi, ses 83 ans. Il est né le 7 septembre 1935 à Louga.Il a été tour à tour gouverneur du Sine-Saloum, ministre et Premier ministre de Senghor avant de devenir président de la République après la démission de ce dernier.

cheikh h cherifCheikh Hamâhoullâh n'est pas seulement mon homonyme, mais aussi un ami personnel de mes quatre grands-parents. Mon père a eu le privilège de le voir en personne en 1936-1937 chez lui à Nioro, de voir sa planche coranique corrigée par lui durant ce séjour, d'être béni par lui et d'avoir eu beaucoup de privilèges de lui (arachides, petits-menus, cadeaux divers et variés, aide pour la mémorisation de sa leçon rédigée par son père sur sa planche coranique...). À 91ans, il se souvient encore de tous les traits de l'Homme, de sa douceur dans la démarche, de sa voix traînante et de son regard vif et perçant, etc. C'est peu de dire que mon admiration pour ce grand homme de Dieu, que je considère d'ailleurs comme mon grand-père, est sans limite. Qu'Allah le récompense pour ses multiples bienfaits et sa grande tolérance.

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook