beardsSENTV.info : Déjà, Marco Polo avait remarqué divers signes de l’influence de l’Islam à la cour de Chine : c’est dire l’ancienneté de cette présence dans l’Empire du Milieu : venant par les fameuses routes de la soie à travers l’Asie centrale dès le Xème siècle, le message coranique a essaimé, faisant naître des communautés musulmanes un peu partout. On en trouve ainsi notamment dans le Ningxia, le Shensi, le Kansu et, plus au sud, dans le Yunan. Ces minoritaires sont communément appelés Hui ou, en français, Dounganes.

yeppsenegalSENTV.info : Yup Sénégal affilié, à la Société générale de banques au Sénégal, a procédé cet après-midi à Dakar, au lancement officiel de l'application Yup Music.

toubativaoneSENTV.info : Je doute de l’intelligence de mon peuple qui est prêt à se faire la guerre pour des histoires de confréries alors que les enjeux sont ailleurs. 

Thiernosouleymen ballAu 18e siècle, Thierno Souleymane Baal a mené la plus grande révolution du Fouta, connue sous le nom de Révolution torodo. Surnommé le Briseur du mouddo horma (paiement d’une dîme aux maures), Thierno Souleymane Baal est décrit comme un homme pieux, intègre, humble et dont l’action a permis d’instaurer au Fouta une institution solide reposant sur l’imamat.

IbnarabiPréface du livre “Ibn ‘Arabî Les cinq piliers de l’islam”. Traduction de l’arabe par ‘Abdalllah Penot (Editions i) : Muhyî al-Dîn Ibn ‘Arabî, al-Tâ’î, al-Hâtimî, est né à Murcie en Andalousie le 27 Ramadan 560H (1) (1165). D’une certaine manière, il incarne ce que la jeunesse musulmane andalouse de l’époque pouvait produire de plus séduisant.

ndongo loLa célèbre assertion de Birago Diop, « les morts ne sont pas morts », trouve toute sa pertinence dans la vie et l’œuvre du défunt artiste Ndongo Lo Niang. En effet l’artiste à la voix de rossignol qui s’est éteint à la fleur de l’âge, malgré son bref passage dans ce bas monde et sa courte carrière d’artiste, reste encore et plus que jamais célèbre.

Service Clientèle

Publicité

Facebook