FestivaleSous l’égide de l’Association pour la promotion de l’Education et de la Culture de l’Enfant, la 4ème édition du festival international de l’Apece pour l’Enfant (Fiape) se tiendra du 17 au 19 mai 2017. Mais d’ores et déjà, les préparatifs vont bon train pour cet évènement qui mobilise 16 millions FCFA avec des prestations de 300 festivaliers dont 200 enfants entre Dakar et Kaolack. Du moins, c’est ce que rapporte Pape Oumar Wagne, président de cette structure qui s’occupe de la promotion de l’Enfant, lors du lancement, ce week-end, de cette activité annuelle au Théâtre de Verdure Fodé Dissouba de Pikine.
En banlieue, on vit la culture. C‘est ce qui explique la participation des acteurs culturels de Guédiawaye et Pikine lors de la cérémonie de lancement de la 4ème édition du festival international porté par Pape Oumar Wagne. Le président de l’Apece veut ainsi réaliser, à travers cette activité, l’objectif de créer un nouveau type d’enfant par un nouveau type d’encadreur. Mais, cela nécessite des moyens au regard des nombreuses charges liées à l’évènement. « Cette année, nous tablons sur un budget de 16 millions de nos francs et à quelques deux mois seulement de l’évènement, les mécènes font la sourde oreille pour des activités à fort impact culturel, scolaire, éducatif et social de l’enfant », désespère M. Wagne. Ce festival recoupe pourtant 4 domaines d’activités utiles pour le bien-être de l’enfant et qui sont la culture, l’éducation, le sport et la formation. « D’ailleurs, je puis vous dire qu’au programme de ce festival, la formation est au cœur des activités pour permettre aux élèves de se familiariser avec des outils qu’ils devront croiser dans le cadre de leurs futures activités de professionnels, et donc, le gouvernement est interpelé au premier chef pour la réussite de cette initiative », indique le président de l’Apece. Pour rappel, l’Apece travaille en étroite collaboration avec nos confrères de la radio Al Fayda Fm de Kaolack, Al Madina Fm et d’autres partenaires pour une réussite des activités de promotion de la culture et de l’éducation dédiées à l’enfant.

Youssouf NDIONGUE et Mohamed WAGUE La Redaction SENTV.info

Partenaires

Publicité

Facebook