elevesnSENTV.info : La Fédération des Enseignants et Educateurs pour la République a tenu une conférence nationale pour diagnostiquer les problématiques de la baisse de niveau dans le système éducatif. Pour son coordonnateur, M. Mamadou Diène, il faut un climat scolaire apaisé et cela passera par le respect du quantum horaire. II invite l’Etat à poursuivre les concertations avec les syndicats afin d’améliorer les performances dans le système.

La FEER s’est réunie autour d’une conférence nationale animée par l’ancien ministre de l’Education Kalidou Diallo pour apporter une réflexion sur la problématique de la baisse de niveau dans le système éducatif. L’objectif est de faire comprendre les causes et les leviers d’action pour améliorer les performances. “Nous comptons participer sur la stabilité du quantum horaire et les performances. II s’agit de réfléchir sur le système’’, a expliquer le coordonnateur.

Une initiative saluée par le haut conseil du dialogue social qui a manifesté son adhésion. L’éducation est un enjeu de développement et constitue une priorité pour La FEER qui préconise un changement de comportement pour chacun des acteurs car le chantier est vaste selon le coordonnateur.

La représentante du ministre de l’Education a axé son intervention sur les plans d’actions prioritaires du PSE, a laissé entendre la représentante du ministre Mamadou Talla. Une orientation stratégique centrée sur les enseignements pour une école de qualité pour l’atteinte des performances.

Malgré les contre-performances dans le secteur le ministre a mis en place des actions prioritaires :’’ un apaisement du climat social et un renforcement en efficacité et efficience. Capacité les enseignants et améliorer les structures. L’accès à une éducation de base de qualité et enfin la systématisation de l’éducation à la valeur’’.

Yacine Diop SENTV.info

Service Clientèle

Publicité

Facebook