Batelemie diassAu Sénégal, c'est ce jeudi 16 février que le tribunal de Dakar a rendu son verdict sur l'affaire Barthélémy Dias. Le député maire de Mermoz Sacré-Cœur a été condamné à deux ans de prison dont six mois ferme. Pour rappel, la mairie de Barthélémy Dias avait été attaquée en décembre 2011 par des hommes du PDS, le parti démocratique sénégalais, alors au pouvoir. L'un des attaquants avait été tué par balle.

MAREME FSBabacar Faye, se disant commis dans l’administration, domicilié à Ouakam, a été conduit devant le Procureur pour escroquerie. Il a fait croire à un commerçant, M. Ndiaye, qu’il est le frère de la Première Dame Marième Faye Sall et lui a promis de lui faire gagner un grand projet à l’Ucad et au ministère de l’Education. Pour mieux ferrer Ndiaye,

HABRE UUUAu Sénégal, le procès en appel de l’ex-président tchadien, Hissène Habré, a débuté, ce lundi 9 janvier, devant les Chambres africaines extraordinaires. En première instance, l'ex-président tchadien avait été condamné, en mai, à la prison à perpétuité. Cette fois-ci, il ne s’agit pas de rejuger le fond du dossier, mais de savoir si le droit a été respecté. Hissène Habré a été reconnu coupable de crimes de guerre, contre l'humanité, tortures et viols. Il avait dirigé le Tchad, entre 1982 et 1990. L'accusé n'est pas obligé de se présenter en salle d'audience, selon le président du tribunal. De toute façon, il s'était muré dans le silence, lors du premier procès. Ses avocats, commis d'office, sont, eux, bien présents et c'était à eux de s'exprimer ce lundi.

HABRE ISSENL’audience en appel du procès de l’ancien président tchadien Hissène, qui s’est ouverte lundi au palais de justice de Dakar, marque "la dernière étape de la procédure" dans cette affaire judiciaire, selon l’ONG Amnesty international.

criminaliteLe mercredi 30 novembre 2016, le tribunal de grande instance de Kaolack a rendu une décision relative à l’affaire Abdou Karim Diop, un trafiquant majeur de peaux de félins et d’autres espèces arrêté le mois dernier en flagrant délit de détention, circulation et commercialisation d’espèces animales intégralement protégées, au total 106 peaux provenant de 22 espèces animales différentes ont été saisis sur lui.

prison2Le prévu Mountaga Thiam risque de passer les deux prochaines années de sa vie en prison. Ce matin, il a été attrait devant la barre du tribunal des flagrants délits pour escroquerie et faux et usage de faux en écriture publique.

Partenaires

Publicité

Facebook