khalifa sall justisLe juge Malick Lamotte a déclaré ce vendredi à la fin du procès de la Caisse d’avance qui a été mis en délibéré à la date du 30 mars prochain que le tribunal correctionnel de Dakar était satisfait de la qualité des débats. Il a remercié toutes les parties notamment les prévenus qui à ses yeux, ont été d’une grande dignité.

PROCA Dakar, le procès de Khalifa Sall est entré ce jeudi 22 février dans son ultime phase. Après le réquisitoire et les plaidoiries, place aux répliques de toutes les parties qui se termineront normalement vendredi par une dernière prise de parole des prévenus.

Sheikh Alassane SneJe suis candidat à la présidence de la République. Cette décision est la résultante d’une longue réflexion dont l’idée de base m’est venue pendant que je séjournais il y a deux ans en prison.

cledor AvocatAprès les plaidoiries de la partie civile, c’est, depuis ce mardi, au tour des défenseurs de Khalifa SALL et Cie de s’illustrer.

Prenant la parole, Me Ciré Clédor LY a tenté de déconstruire les arguments qui fondent le réquisitoire du procureur de la République.

Aziz macy sn rimLe Président Macky, répondant à Idrissa Seck qui lui demandait de publier les détails de l’accord signé, a soutenu que cet accord ne peut pas être étalé sur la place publique parce que n’ayant pas encore été promulguée par les instances habilitées.

AVOCA KHALIFALes avocats du maire de la ville de Dakar avaient, le 20 janvier dernier, avaient déposé un recours auprès de la Cour de justice de la Cedeao pour violation des droits de leur client. Les conseils de Khalifa Sall ont été déboutés par ladite juridiction.

Médias

Service Clientèle

Publicité

Facebook