MME loLes mouvements de soutien fleurissent et la dernière en date à porter ses ambitions de réélire le Président sortant est ‘’Falat Macky’’ dont la présidente, Mme Loum Ndèye Mbarou Diop, a déclaré vouloir sortir les gros moyens. Actrice de développement, elle compte, avec plus de 22.000 femmes réussir le pari de ‘’re porter’’ le président de l'Alliance pour la République (Apr) à la tête du Sénégal.
« 22.000 femmes du mouvement seront financées. Nous avons mobilisé 2 milliards francs Cfa pour ces femmes. Et après ce lot, nous ambitionnons de trouver d'autres financements pour d’autres femmes qui souhaiteraient rejoindre notre mouvement. J'ai un mouvement de développement qui se nomme ‘Falat Macky 2019’. On est à 17.435 femmes sans compter la présence des jeunes qui sont au nombre de 1312. Ils se sont tous engagés derrière moi pour soutenir et accompagner Macky Sall», a déclaré, hier, Ndèye Mbarou Diop, lors de la cérémonie de financement des groupements féminins de son mouvement. Mme Loum déclare s'engager dans la politique pour, dit-elle, «aider les femmes», mais surtout pour «conscientiser les populations sur les réalisations de Macky Sall». «Nous voulons les amener à comprendre la politique du Président, ce qu'il veut faire et où il veut amener le pays. Nous n'avons pas le temps de battre campagne au premier et second tour. Notre objectif est de réélire Macky Sall au premier tour et le lendemain tout le monde retourne au travail», a ajouté Mme Loum. Précisant que son engagement politique est «patriotique», elle a renseigné : «Tout ce que je fais, je le fais parce que je suis une femme sociale et actrice de développement. Je n'ai pas encore vu Macky Sall, ni sa femme. Mais de par ces actes, nous voulons démontrer aux gens qu'on peut faire la politique autrement, mais aussi faire comprendre aux politiques qu'il y a des gens qui travaillent sans faire de bruit pour l'émergence de ce pays et pour le triomphe de Macky Sall». Poursuivant, elle indique : «Nous avons porté notre choix sur Macky Sall, parce que c'est un Président discipliné, courtois et travailleur. Le seul hic, c'est qu'il est mal entouré. Il a ses renseignements généraux, nous espérons qu'il va apporter des correctifs dans son entourage». Sur un autre registre, la présidente de «Fem2019» a informé que toutes les femmes qui sont derrière seront financées. «Notre mouvement n'est pas politique, il est avant tout émergent. En partenariat avec une banque de la place, nous avons commencé à financer les groupements féminins de ‘Fem 2019’. A ce stade, nous en avons financé plus de 600», a révélé Mme Loum.

Youssouf NDIONGUE et Mohamed WAGUE : La Rédaction SENTV.info

Partenaires

Publicité

Facebook