toumanie cheikhC’est déjà un grand ouf de soulagement que les handicapés républicains peuvent pousser suite à la décision du chef de l’Etat d’instruire Dakar Dem Dikk et l’Anpej le recrutement de 50 parmi eux. L’appétit venant en mangeant, les camarades de Toumani Camara demandent au secteur privé et aux collectivités locales de mettre la main à la pâte pour soulager leurs collègues handicapés restés dans une oisiveté inquiétante malgré la promesse du chef de réduire considérablement le gap de chômeurs dans les rangs du mouvement.

ASEF SENLa rentrée solennelle de l’Association des femmes pour la promotion des sciences et technologies du Sénégal (AFSTech/Sénégal) a servi de prétexte pour mettre à nu les nombreuses difficultés qui affectent les femmes scientifiques. Ces couacs ont pour nom discrimination, stigmatisation et mauvais traitement professionnel, surtout que dans un pays qui veut traiter les citoyens au même pied d’égalité, le traitement salarial doit être équilibré dans le cas de l’équivalence des diplômes.

mme mme gQuelles formes de pédagogie les professeurs des universités du Sénégal et ceux de la Belgique comptent-ils utiliser pour permettre aux étudiants de mieux comprendre les débuts de solutions qui s’offrent face aux mutations en cours et qui interpellent l’humanité ? C’est cette question-là qui constitue le point central des discussions qui seront entretenues durant la seconde édition de l’université d’hiver que l’Ecole Supérieure de Commerce et de Gestion (Esup) tient à partir de ce 18 février jusqu’au 25.

Jeunne cha 2Plus que les fonds mis en place par l’Etat dans le cadre de sa mission régalienne de promouvoir la jeunesse, le Ministre Mame Mbaye Niang, parrain de la journée de rentrée solennelle de la Jeune Chambre Internationale, a promis aux protégés de Christian Ousmane Diouf, leur président un accompagnement sans faille et un appui considérable à cette autre jeunesse, celle-là non reconnue au tableau des demandeurs d’emploi. Il a fait cette annonce, samedi, lors de la rentrée officielle de la JCI.

Magistra dem GGSuite à la démission de notre collègue Ibrahima Hamidou DEME de son poste de membre élu du Conseil supérieur de la Magistrature, des voix se sont élevées pour le jeter en pâture et des menaces de sanctions de radiation ou de rétrogradation ont été brandies à son encontre.

Partenaires

Publicité

Facebook