Ousmane s bOusmane Sonko, leader du PASTEF semble confirmer Bachir Diawara du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui avait démenti l’ancienne Première ministre et ancienne ministre de la Justice

Aminata Touré qui avait révélé que 200 milliards de nos francs ont été recouvrés dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis.

« Aminata Touré, vous m’excusez, mais elle raconte des contre-vérités. Ces 200 milliards n’ont rien à avoir avec les dossiers de la traque des biens supposés mal acquis. Il faut qu’elle nous dise à quels dossiers sont rattachés ces 200 milliards », a démenti le leader de PASTEF Ousmane Sonko en marge de l’Assemblée générale des jeunes de son parti.

Ousmane Sonko s’est également démarqué de la démarche de l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) qui vient de présenter un rapport sur la perception de la corruption au Sénégal. « On ne demande pas à l’OFNAC de faire une étude sur la perception de la corruption alors qu’il y a des dossiers sur la corruption sur sa table. Une perception de la corruption consiste à interroger quelques personnes qui vont dire qu’elles connaissent le phénomène et c’est dans tel ou dans secteur où il y a de la corruption », s’est-il offusqué.

Par sa part, Abdoulaye Baldé de l’UCS exige d’Aminata Touré de donner les noms de ceux qui ont transigé afin d’éclairer l’opinion publique sénégalaise.

Service Clientèle

Service Commercial

Publicité

Facebook