Mamadou l dialloSENTV.info : Derrière le troisième mandat se cache la présidence à vie pour la famille FayeSall, le magot des dix milliards de dollars des sociétés de Franck Timis.

Le modèle de gouvernance en débat est celui du Togo. Faure Eyadema, second dans la dynastie des Eyadema soutenue par l’armée et une association politique ancrée au Nord pour des raisons ethniques et régionalistes brigue des troisième, quatrième mandat ainsi de suite, à l’infini.

Au Sénégal cette volonté des chefs politiques existe, on ne peut pas le nier. Mais elle est devenue plus affirmée avec la découverte du gaz et le partage de la rente avec notamment Franck Timis. La dynastie FayeSall fera tout pour rester au pouvoir, jouir de la rente gazière et se prémunir des procès pour faux en écriture administrative et haute trahison. Parler de troisième mandat est une duperie. Ce qui est en jeu, c’est la présidence à vie, des mandats à la queue leu leu, bref, l’émirat gazier.

L’enjeu pour la dynastie FayeSall, ce sont les dix milliards de dollars de royalties révélés par la BBC. Selon nos estimations, rien que sur  St Louis, en attendant Kayar, la rente à se partager entre la Mauritanie, l’Etat sénégalais et Petrosen, Kosmos et BP et les sociétés de Franck Timis, c’est 100 milliards de dollars au moins   et non 58 milliards de dollars comme le soutient Aly Ngouille Ndiaye et le gouvernement de prédateurs.

L’enjeu, donc  c’est au moins 10 000 000 d’emplois sur les quarante prochaines années, 250 000 emplois par an ; de quoi absorber la demande annuelle d’emplois des jeunes.

En attendant le peuple fait face au coronavirus qu’il vaincra comme le peuple chinois. M Diouf Sarr, réveillez-vous et occupez-vous de notre santé publique au lieu de vociférer sur la présidence à vie. Accordez vos violons avec notre administration sur le patient zéro.

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki

Service Clientèle

Publicité

Facebook