Karim wade ggFa Mbengue Sène, leader du mouvement ‘’Karim mo niou doy’’, s’était sentie encouragée dans sa lutte de Karim ‘’5ème président’’ quand elle a vu Doudou Wade venu spécialement en banlieue pour présider la soirée ‘’sargal Karim’’ qu’elle avait organisée. La forte mobilisation des ‘’karimistes’’ pouvait alors témoigner de leur conviction sincère que le fils de Wade sera un jour président dans ce pays. Ce qui fait dire à l’ancien président du groupe parlementaire que Karim sera bientôt à Dakar pour participer aux législatives lors desquelles l’opposition présentera une liste commune plutôt qu’une liste unique.

golf sudLe président des cadres de l’APR du département de Guédiawaye est formel : le député Seydina Fall dit Bougazelli serait exclu de l’APR s’il s’aventurait à créer une liste parallèle en perspective aux législatives prochaines. « Nous considérerons alors qu’il s’est auto exclu du parti et dès lors, on prendra nos responsabilités pour le démettre tout bonnement », a averti Ahmet Tidiane Mbengue qui faisait, ce lundi, une déclaration à la presse convoquée justement pour l’affaire Farba Ngom et la situation du parti dans le département dirigé par Aliou Sall.

toumanie cheikhC’est déjà un grand ouf de soulagement que les handicapés républicains peuvent pousser suite à la décision du chef de l’Etat d’instruire Dakar Dem Dikk et l’Anpej le recrutement de 50 parmi eux. L’appétit venant en mangeant, les camarades de Toumani Camara demandent au secteur privé et aux collectivités locales de mettre la main à la pâte pour soulager leurs collègues handicapés restés dans une oisiveté inquiétante malgré la promesse du chef de réduire considérablement le gap de chômeurs dans les rangs du mouvement.

youssa niagLe maire de Dakar subit des déboires liés à sa gestion à la tête de la mairie de la capitale. Et pourtant, il avait suscité beaucoup de confiance et de respect quand il a avait déposé une déclaration de son patrimoine, comme pour faire comprendre qu’il serait blanc comme neige dans sa gestion. Mais aujourd’hui, avec sa convocation à la Dic, il vient de prouver tout le contraire qu’on pensait de lui. « Et ce n’est pas une raison pour s’en prendre à Macky Sall, car, il n’a qu’à aller répondre de sa gestion et arrêter de se victimiser », réagit Youssoupha Niang, responsable Cojem (Convergence des jeunes Mackystes) de Dakar. Le responsable politique de Patte d’Oie pense plutôt que « c’est sa déclaration de patrimoine qui doit être revue ».

Mme maram tiame babouConvoquée par la gendarmerie de Fimela (Fatick), pour déposer sa version sur les faits occasionnant des incidents qui entachent gravement l’image du parti du Président de la république, Mame Marame Thiam a laissé entendre qu’elle était en mission de massification-mobilisation dans le cadre du déroulement de son plan d’action qui consiste à inscrire massivement les électeurs sur les listes à travers « Ma carte, mon choix ».

OPOSITIONFaire du Sénégal le premier pays d’Afrique à forte croissance économique de deux chiffres est l’ambition des membres du mouvement C2C (croissance économique à 2 chiffres). Ils ont organisé une cérémonie de lancement de leur entité pour que le débat politique de bas étage en cours dans ce pays s’estompe définitivement. « Mais comment faire surtout que ceux qui s’agitent dans les médias n’ont pas le niveau requis pour mener des débats de haute facture qui puissent intéresser les sénégalais. Nous avons une opposition nullarde qui doit mettre à jours ses connaissances archaïques », a dit Salihou Keita, président de C2C.

Partenaires

Publicité

Facebook