Infanticide : Les actes graves reprochés à N. Diané et sa mère

0

SENTV : N. Diané et sa maman A. Gueye, impliquées dans une affaire d’infanticide,  risquent 5 ans de réclusion criminelle si le juge suit le réquisitoire du procureur.

N. Diané,âgée de 23 ans, et sa mère A. Gueye ont été jugées hier mardi  devant la chambre criminelle de Dakar pour infanticide et complicité de crime. Selon le journal l’Observateur, c’est avec l’aide de sa maman que N. Diané aurait tué son bébé. Le nouveau né a été enterré par son petit ami Mamady Baldé dans leur domicile. Et le certificat de genre de mort a été muet, par ce que le corps sans vie de l’enfant était dans un état de décomposition avancé au moment de la découverte.

Suite à une dénonciation anonyme, la gendarmerie de Diamniadio avait ouvert une enquête, mais la mise en cause a nié les faits qui lui sont reprochés en soulignant qu’elle était vierge. Les enquêteurs l’ont conduit dans un structure sanitaire pour des examens gynécologique et la mise en cause a demandé à la sage femme de la couvrir. Chose que cette dernière refuse. Après la consultation, la blouse blanche a certifié l’absence d’hymen chez la jeune femme et le rapport à révélé qu’elle a récemment accouchée. Elle sera arrêtée.

Finalement N. Diané a avoué les faits disant qu’elle a accouché avec l’assistance de sa mère et que l’enfant était un mort-né, raison pour laquelle son amant, Mamady, l’a enterré dans la demeure. Ce dernier n’a pas comparu, mais a déclaré durant l’enquête  préliminaire que c’est la maman de la  fille qui ne voulait pas de la grossesse. Et pourtant, il soutient qu’il était prêt à endosser les frais médicaux.

“C’est la maman qui m’a informé de la naissance de mon enfant, en me disant que le bébé et la maman se portent bien et 30mn après elle me rappelle pour me dire que le bébé est mort né», a-t-il dit.

Après  plus 3 ans de détention préventive, le procureur a requis une peine de 5 ans de réclusion criminelle contre les deux dames et 2 mois ferme pour le petit ami de la fille qui a enterré le bébé. Le délibéré est attendu le 2 mars prochain

- Advertisement -

commentaires
Loading...