Les libéraux chargent Farba Senghor qui est au service de Macky pour déstabiliser le pds

0

PDS FSuite à sa sortie dans les médias pour contester le leadership du secrétaire général adjoint Oumar Sarr, les frères de parti de Farba Senghor recadrent le chargé de la propagande du Parti démocratique sénégalais (Pds). Pour les responsables libéraux, le débat devait être interne et non à travers les médias. DOCTEUR CHEIKH SECK, RESPONSABLE DE LA FEDERATION DES CADRES DU PDS :« Il n’y a pas possibilité de contester le leadership d’Oumar Sarr»

«Je suis fidèle et loyal au parti et à son secrétaire général national et il n’y a aucun doute qu’il est dans l’esprit du parti, c’est à dire s’opposer au Président Macky Sall, gagner les élections législatives et installer Karim Wade à la présidence.
Nous pensons que la discipline de parti devait le lier pour toutes les récriminations qu’il a par rapport au frère secrétaire général adjoint, Oumar Sarr ; qu’il le fasse au sein du parti et au niveau du secrétaire général nationale, Abdoulaye Wade qui a nommé Oumar Sarr coordonnateur général. Nous pensons que le débat doit être interne et pas un débat externe.

Il n’y a pas possibilité de contester le leadership d’Oumar Sarr qui n’est pas élu, s’il était élu par les militants du parti, en ce moment on pouvait revenir au niveau des dirigeants pour contester son leadership. Par contre, Oumar Sarr est nommé par le secrétaire général national, qui est le seul à pouvoir enlever Oumar Sarr à son poste de Coordonnateur général. ça n’a pas de sens, il n’y a pas de logique. Si vous devez contester le leadership, vous devez aller au niveau du secrétaire général national qui est le seul apte à relever Oumar Sarr. C’est pourquoi, je dis que c’est un débat inutile, c’est un débat externe qui devrait être interne. Parce que la solution est interne, elle ne pourra jamais être externe vu les statuts et les règlements intérieurs du Parti Démocratique Sénégalais

Par ailleurs le Pds est le premier parti de l’opposition du Sénégal. Il prend position sur toutes les questions nationales : la flambée que nous constatons actuellement sur les prix de denrées de première nécessité, à l’Assemblée nationale, notre groupe parlementaire est au-devant de la scène, particulièrement sur le processus électoral, nous venons de faire une journée nationale qui a connu un succès éclatant. Le Pds demeure le premier parti dans landernau politique du Sénégal. Si Farba Senghor conteste le leadership d’Oumar Sarr, il peut le faire. Mais en toute état de cause, moi je pense que nous avons traversé des périodes très difficiles de 2012 à maintenant, c’était la prison, le tribunal, l’interdiction de sortie du territoire national. Il fallait se battre pour exister et Oumar Sarr a tenu ce parti durant cette période pour que le pds ne puisse disparaître, parce que l’objectif du Président Macky Sall, c’était de faire disparaître le parti démocratique sénégalais et Oumar Sarr a bien géré. Nous n’avons pas besoin de ces contradictions internes pour relancer le débat au niveau des médias, toutes les structures du parti fonctionnent normalement. Le parti, ses structures verticales, je veux dire, les jeunes les femmes, les cadres et autres donnent