Sidiki Kaba, nouveau ministre de l’Intérieur, promet des élections libres et transparentes pour 2024

0

SENTV : Le nouveau ministre de l’Intérieur, Sidiki Kaba, a rassuré la classe politique, et en particulier l’opposition qui réclamait une personnalité neutre et consensuelle pour organiser la présidentielle de 2024. Kaba a promis d’organiser des élections libres et transparentes.

Antoine Diome, précédemment en poste, a cédé sa place à Me Sidiki Kaba suite au dernier remaniement ministériel. Antoine Diome, qui est maintenant le ministre du Pétrole et de l’Energie, s’est dit rassuré d’être remplacé par Sidiki Kaba. Ce dernier a tenu à saluer les qualités intellectuelles et humaines de son prédécesseur.

«Dans le gouvernement, Antoine Diome s’est révélé à travers ce ministère comme un homme d’Etat. Il a fait face à des crises en faisant preuve d’autorité, de courage, de discernement et de capacité d’analyse des situations. Cela est très important lorsqu’on a en charge un ministère comme celui-ci», a déclaré Kaba.

Il est à noter que Antoine Abdoulaye Félix Diome a passé trois années à la tête du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, trois années marquées par des manifestations violentes qui ont entraîné des pertes en vie humaines, d’importants dégâts matériels et plus de 1 200 arrestations dans le camp du parti Pastef dissous.

Le personnel du ministère s’est engagé à servir loyalement le nouveau ministre et à préserver les acquis du ministère. Ils sont déterminés à travailler dur pour la réussite de Sidiki Kaba.

Walf-groupe.com